logo_article

SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONS DU CHIEN ET DU CHAT

Éleveur, Éducateur-Dresseur-Comportementaliste, Toiletteur, Pensionneur...
Faire de sa passion... son métier.

Accueil > Comité > Commissions > Elevage Chiens et Chats > Lettre ouverte aux éleveurs de Chats
manifestation anti TVA

Lettre ouverte aux éleveurs de Chats

Lettre ouverte aux éleveurs professionnels de chats…

En lisant et en tendant l’oreille, on s’aperçoit très rapidement que l’image véhiculée du « bon éleveur de chat » est celle d’un éleveur amateur, en opposition avec celle des éleveurs professionnels qui sont présentés comme des « vendeurs de chats ».

Du coup, il devient tabou de s’annoncer officiellement comme étant un éleveur professionnel… et donc impossible de se regrouper et se faire représenter en tant que tel …

Et pourtant :

Aux termes de la loi française, est considéré comme éleveur professionnel, avec N° de SIRET et déclaration à la MSA, tout éleveur ayant plus d’une portée par an.

Le dictionnaire, lui, indique qu’un professionnel est une personne exerçant une activité, non plus de loisir, mais un métier.

Donc, un éleveur amateur n’a qu’une portée par an, ne réalise son activité d’élevage qu’à titre de loisir, et a un métier par ailleurs.

Un éleveur professionnel, a plus d’une portée par an et de ce fait, consacre la majeure partie de son temps à ses chats.

Un éleveur qui a plus d’une portée par an et qui n’est pas déclaré comme professionnel n’est pas lui, un éleveur amateur, mais bien un éleveur professionnel … en fraude… .

Etre éleveur professionnel représente donc de nombreuses obligations, vous le savez bien : obligations sanitaires, obligation de connaissances validés par un diplôme, obligation sanitaires, obligations légales pour la vente, tout autant que pour les services fiscaux et sociaux, mais implique aussi possibilité de contrôle à tout moment.

De plus, vous éleveurs professionnels passez la plus grande partie de votre temps à vous occuper de votre élevage de jour comme de nuit, les week-ends et durant vos vacances. Pourquoi alors se cacher d’être un professionnel ?

L’éleveur amateur lui, n’a pas d’obligations légales, il ne paye pas de cotisations (même s’il doit déclarer le fruit de ses ventes aux services fiscaux), il n’est pas soumis à une obligation de connaissance, ni de diplôme, il n’est pas contrôlé.

L’amateur est un passionné dit-on : il passe ses heures de loisirs à s’occuper de ses chats et chatons…

Que dire alors de toutes les journées que vous passez à vous occuper de vos chats et chatons, souvent sans même pouvoir partir en vacances, ni en week-end. Si ce n’est pas de la passion qu’est-ce donc ?... l’appât du gain ...

Je ne connais aucun éleveur qui soit, de par son activité, richissime. Et vous ...

Alors pourquoi cette mauvaise image du terme « professionnel » et ce déni du statut de professionnel au sein du monde félin ?

Peut-être parce que trop souvent les gens confondent « éleveurs professionnels » et « vendeurs de chats ». Or, les « vendeurs de chats » sont les importateurs et les animaleries, en aucun cas vous qui les faites naître et grandir.

Bien sur vous vendez vos chats, mais l’amateur vend lui aussi ses chatons, au même prix que vous d’ailleurs, qui pourtant avez plus de frais et de charges.

La vérité est peut-être que la passion et l’amour des chats ne suffisent pas pour élever correctement.

Encadrer les conditions de vie des animaux et les pratiques des éleveurs, soutenir la formation continue, mais aussi assurer votre défense sont autant d’actions dont nous manquons cruellement aujourd’hui au sein du monde félin. Vous avez des devoirs et des obligations, mais des droits aussi.

De plus ne vous semble-t-il pas indispensable de valoriser, et d’encadrer tout ce travail accompli et cette expérience acquise chaque jour auprès de vos chats…

Nombre d’entre vous cherchent régulièrement à se regrouper pour former des associations afin d’être mieux représentés alors même qu’existe un syndicat officiel et reconnu ayant ce rôle : le Syndicat des Professions du Chien et du Chat.

Le SNPCC joue pleinement ce rôle, c’est une instance connue et reconnue, le seul syndicat pour les professionnels français.

Alors pourquoi ne pas aller plus loin dans votre démarche d’éleveur félin professionnel en adhérant et permettant ainsi la valorisation et la reconnaissance du travail de qualité que vous accomplissez au sein du monde félin.

La commission CHAT du SNPCC

Enregistrer au format PDF
Recommander l'article à un ami