Enfin la valorisation de nos professions…

Enfin la valorisation de nos professions…

Depuis le 1er juillet, les éducateurs canins-comportementalistes et les pensionneurs sont à l’Artisanat.

Savoir-faire et faire-savoir, l’Artisanat véhicule une image forte : amour du métier, travail bien fait, proximité avec la clientèle, qualification professionnelle. Libres et indépendantes, les entreprises de l’artisanat sont des entreprises à taille humaine. La Qualité en est un maître mot, et toutes ces valeurs sont en adéquation avec l’évolution de notre société.

Pour les éducateurs canins et éducateurs comportementalistes, au-delà de ce qui précède, être rattaché à l’Artisanat, c’est se donner l’accès à la création d’un diplôme de niveau III (Bac +2) : le BM III (Brevet de Maitrise). Aujourd’hui, et en dehors du BP Option éducateur canin, aucune des formations passées n’a de reconnaissance officielle. Malgré les efforts des uns et des autres, rien ne peut les mettre en avant et ainsi se démarquer. Les connaissances et compétences de chacun sont majoritairement empiriques, liées à notre seule expérience et tout ceci n’est pas validé par la Branche Professionnelle et l’Etat.

Des éducateurs pleuvent à tous les coins de rue, selon l’humeur du matin, quant au terme de « comportementaliste » celui-ci ne s’appuie sur aucune reconnaissance de qualification professionnelle par un diplôme reconnu. Malgré tous les efforts des uns et des autres, force est de constater que la profession se cherche encore.

Deux titres, « Artisan » et « Maître Artisan », soulignent la qualification et l’expérience d’un professionnel de l’Artisanat. Tous deux sont les garants d’une identité claire et de la qualité du travail, une marque d’excellence reconnue sans aucune hésitation par le grand public.

N’est pas « Artisan » qui veut… Pour cela, il faut un diplôme ou titre à finalité professionnelle, ou trois ans d’exercice. Ceci implique que quelqu’un qui s’inscrit comme Educateur sans le BP éducateur au minimum, ne peut se prévaloir de la qualité d’Artisan Educateur Canin.

Educateurs-canins-comportementalistes, vous vouliez une clé d’entrée ? La voilà.

Mieux encore, dès lors qu’un Educateur sera titulaire de son BM III il pourra se prévaloir du titre de « Maitre Artisan Educateur-Comportementaliste ».

Les pensionneurs hier, étaient des « gardiens de chiens et chats » (définition du code rural comme étant une activité de garde et d’hébergement). Aujourd’hui, ils sont des « Artisans pensionneurs ». Ils auront ainsi une visibilité affichée, officielle, auprès du grand public. L’Artisanat, c’est une marque d’excellence où talent et compétence sont l’essence même d’une véritable exigence. Ceci va permettre de modifier l’image actuelle. Il nous appartient de saisir là aussi l’occasion qui nous est offerte de mettre en avant nos pratiques, loin de ce qui est décrit parfois.

Et pourquoi ne pas, là aussi, se démarquer avec un titre à finalité professionnelle de niveau V comme un CTM (Certificat Technique des Métiers) ? Sans diplôme ou titre à finalité professionnelle, seuls ceux qui exercent depuis trois ans pourront se prévaloir du titre d’Artisan.

Pensionneurs, vous vouliez une clé d’entrée ? La voilà.

Toutes ces valeurs sont en adéquation avec l’évolution du regard qu’ont les propriétaires d’animaux de compagnie, une autre attente, d’autres besoins.

Quant aux questions pratiques d’immatriculation, de Formation Professionnelle ou autres, nous reviendrons vers vous au fur et à mesure. Un dossier technique paraitra dans la revue professionnelle du SNPCC qui paraitra début septembre.

Pour autant, et si besoin, vous pouvez nous contacter sur

snpcc-accueil(arobase)contact-snpcc.com

Anne-Marie LE ROUEIL

Présidente SNPCC

Fermer le menu
×
×

Panier